Proposition

Monter des expéditions avec vous

L’Imaginarium-s vous propose d’expérimenter diverses démarches pour créer et développer nos imaginaires. Nous souhaitons ainsi tester différentes manières de faire, apprendre de ces expériences, les améliorer et les partager largement pour donner envie à chacun de continuer à travailler ses imaginaires. Nous appelons ces démarches des expéditions, où l’on s’engage dans l’inconnu, avec une carte et une boussole mais sans chemin tracé à l’avance. Nous envisageons ces expéditions comme des expériences collectives dont on fera le récit ensemble.

Deux registres d’exploration

La redécouverte du quotidien (en regardant le présent avec les yeux du futur) ; et l’immersion dans le futur (en vivant aujourd’hui une expérience de demain). Dans les deux cas, la raison d’être de l’Imaginarium-s est d’enrichir nos imaginaires pour mieux vivre le présent et construire un avenir en commun.

Plusieurs formats d’expéditions

Certaines seront des expéditions courtes pour générer de l’inspiration et du débat à partir d’un point de vue puissamment décalé ; et d’autres des expéditions au long cours où des artistes, chercheurs, professionnels et citoyens pourront se côtoyer pendant plusieurs mois et collaborer pour enrichir leurs imaginaires et engager des transformations durables.

L’aventure futuriste

Une résidence tournée vers la création de récits d’anticipation donnant à voir des modes de vie aux implications multiples, nourries de connaissances de chercheurs de disciplines variées, dans un cadre différent de celui de la commande classique. En prenant le temps de partir à l’aventure ensemble, les participants vont produire des œuvres riches et complexes, vont construire une relation durable avec des publics différents de leurs habitudes (habitants d’un quartier, élèves d’une école, salariés d’une entreprise, etc.), et vont relier ces imaginaires prospectifs au quotidien d’aujourd’hui.

Le quotidien réenchanté

Une résidence rythmée par des échanges réguliers entre créateurs, praticiens, chercheurs et citoyens qui permettent des transformations mutuelles des participants à l’expédition. Il s’agit notamment de bousculer les pratiques quotidiennes de chacun par des ressourcements créatifs qui transforment le quotidien dans les lieux de vie ou de travail choisis pour l’occasion.

L’expérience anticipatrice

Ce type d’expédition permet d’imaginer des récits du futur où se déploie le potentiel des germes de changement grâce au croisement des points de vue du groupe réuni pour l’occasion. Ensuite, on peut s’immerger dans cette expérience bâtie collectivement et revenir au présent, sous forme de débat, pour se préparer à l’action.

La ballade prospective

Sur le mode de la déambulation, l’expédition permet de prendre conscience d’un cadre de vie dans ses détails significatifs (en ville, en forêt, dans les champs ou dans les barres d’immeubles…). Ensuite, il s’agit par exemple d’y faire apparaître de manière impromptue et décalée des personnes, des objets, des machines ou d’autres être vivants qui nous amènent à réinterpréter le quotidien à partir de ces germes d’avenir.